Evening light
Tu viens de poser les pattes sur Evening Light. Viens vivre une aventure inoubliable, au sein de ta meute. Choisis ta destinée. Seras tu de la meute Nocturne, de la meute du Crépuscule? De la meute du Jour, de l'aube?
Ici, rien n'est comme il le semble. Même le temps est déréglé. Visiteur, approche dans ce monde lupin...


Un monde, où meme le temps n'est pas comme il parait
 

Partagez | 
 

 Aerin, l'Ange qui a chuté du Ciel.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Aerin
Admin


Messages : 20
Messages de RP : 20
Date d'inscription : 26/04/2015
Age : 17
Localisation : Quelque part :huhu:

Votre loup
Rang :: Oméga
Histoire:
Pouvoirs:

MessageSujet: Aerin, l'Ange qui a chuté du Ciel.   Sam 2 Mai - 19:17

[Aerin]
[Errant]
[Une citation ?]

Pour commencer...

Nom : Aerin.
Prononciation : A - é - rinne .
Âge (Louveteau, Adolescent, Adulte) : Adulte.
Meute: Solitaire.
Rang : //
Sexe : Mâle.
Orientation sexuelle ( hétérosexuel/le, bisexuel/le...) : Gay.

Dis nous à quoi tu ressembles !

Pouvoir : L’unique pourvoir qu’il a hérité de la Cité des Anges lui permet de créer des flammes spécifiques. En effet, au plus profond de ses gênes, ancrés depuis des générations entières le pouvoir d’un feu brûle dans le sang d’Aerin. Depuis toujours l’espèce de ce loup a à combattre son opposé, c'est-à-dire les Démons. Ses flammes bleues qu’il peut manier à sa guise sont composées de matières consommables et d’éléments qui font qu’elles ne peuvent pas rester bloquées sur la chair écailleuse et typique d’un diable…  Le pouvoir de cette bonne grosse peluche a donc un effet considérable sur les canins non démoniaque. Il peut brûler n’importe quelle enveloppe charnelle. Cependant, ne pas oublier, les pouvoirs ont toujours un lien avec l’état psychologique dans lequel se trouve le possesseur. Or vous l’apprendrez bien vite à vos dépends que cet ange déteste  le sang et tout autre blessure qu’il pourrait causer. C’est un sensible qui se préoccupe beaucoup des autres, mais trêve de bavardage, je ne vais pas m’étendre sur un autre sujet. Donc le point faible est placé dans la psychologie de ce jeune ange. Puisqu’il est une crème, il n’utilisera jamais son pouvoir pour faire du mal volontairement. Et ce n’est pas son genre de rentrer dans une colère noire bien qu’il n’en est pas épargné non plus…. De plus, comme deuxième malus l’animal ne peut pas utiliser son pouvoir H24.  1 heure est son maximum, plus les minutes passent plus ses flammes perdent en intensité..

Description  : Bon sang, la première chose que vous remarquerez lorsque vous croiserez le chemin du poussin blanc, c’est sa taille. Ce mec est 2 fois plus grand que la normale ! Pour vous donner  une idée, un humain peut monter dessus. Je dirais qu’il fait environ 1m60 et donc il est assez corpulent.  De loin il peut vraiment faire peur car, en plus d’être massif, ses grandes ailes fines et douces  en rajoutant trois tonnes. Mais n’aillez pas peur, revenez donc jeter un coup d’œil et vous verrez que ce gros louloup n’est autre qu’une peluche vivante. Il a un pelage blanc très bien garni, donc les tempêtes de neiges ne sont pour lui qu’une petite brise. Par contre, en été  vous pensez surement qu’il doit crever de chaud…Et bien raté. Voyez-vous, cet animal est un ange. Il a vécu dans la Cité des Anges,  dans le ciel comme vous pouvez vous en douter…Donc il était 10 fois plus près du soleil et de ses rayons que vous, petit terriens  collés à la terre ! De ce fait, puisqu’il est un ange son pelage s’adapte à toutes les saisons. Lorsqu’il fait très chaud, il perd tout simplement ses poils. Des fois il en perd en grosse touffe blanche. Mais c’est pratique car on peut recycler son pelage moutonneux en faisant des oreillers. Et ouais, vous vous êtes demandés d’où venaient les plumes dans vos oreillers….bah vous avez la réponse !  Bon, continuons cette description qui part un peu en coucougniette. Cette peluche est blanche, mais pas que. Sur son fessier se trouve un gros tatouage noir  typique de sa famille. Il ne représente rien de particulier mais est plutôt joli à regarder. Il possède aussi deux triangles noirs inversés sous les yeux et le bout de ses ailes sont bleus. Ses prunelles sont semblables à la pointe de ses plumes…..

Niveau accessoire le poussin possède un collier avec une grosse clé d’or incrustée de diamant. Me demandez pas ce qu’elle ouvre, je n’en sais rien. Mais comme je suis quelqu’un de poétique, je vais faire genre de répondre avec une très jolie phrase qui pue l’eau de rose « Cette clé n’ouvre pas de portes, elle ouvre tout simplement mon cœur. » HAWN TROP KAWAI.   Pour conclure cette longue description, je vais dire que autour de sa queue se trouve des fils qui retiennent de petit diamants.  Et oui que voulez vous , cette phrase de chanson connue lui convient très bien : «  I’m un ange, but i live like a millionnaireuuuh ♪ » . ( Désolée j’ai pas pu résister…)

Une image ? :
La pire référence du monde o/ :
 
Caractère :

Cet animal est un très timide, il n’ose pas approcher les gens et à très peur du regard des autres. De plus, le fait de se retrouver dans un monde qu’i n’est pas le sien n’a fait que d’accroitre ce défaut.  Il est loin d’être  débile ou  sans honneur. Aerin, c’est un loup très courageux quand il le faut. Ce n’est pas parce qu’on tremble et qu’on a peur que nous sommes des lâches. Il serait toujours prêt au combat même si il est plus partisan de la paix. Il n’est pas un déserteur, il ne quittera pas une guerre  car s’en est trop pour son petit corps fragile. Non, il se battra jusqu’à  sa mort, là n’est pas le problème. Il est juste pessimiste, prévoyant  et très craintif.  Des remarques blessantes, des combats durs il en a eu toute sa vie. Il ne manque pas d’expérience, il n’aime tout simplement pas  la mettre en œuvre.  Il ne veut pas qu’on le prenne pour un monstre ni qu’on se moque de lui. Il préfère aussi rester seul, il n’aime pas al compagnie de ces nouveaux loups qui ressemblent à des nouveau-nés pour lui et qui pour la plupart ne son ni Ange ni Démon mais un bougli-bougla. Cependant il ne vous rabrouera pas méchamment si jamais vous le croisez. Il vous demandera juste timidement de partir.  En réalité c’est un loup très perturbé et très sensible qui peut se mettre à geindre pour un rien. C’est juste cette fichue guerre qui l’a rendu plus fragile encore. Il aimerait tellement retrouver les siens, il ne trouve pas se place dans ce monde ou les loups restent collés à la terre Mère…

Histoire  :
«  Un groupe d’angelots était rassemblés dans le dôme de cristal. Ils étaient tous parfait, c’était le mot exact qui les désignait…Les parfaits, ces êtres purs au pelage immaculé sans aucune impureté et aux yeux bleus abordant la couleur de leur Mère à tous ; les Cieux.  Les lupins ailés étaient en plein apprentissage. Au loin, assis et trainant dans la cité,  des jeunes anges regardaient avec curiosité les plus grands écouter leur cour.  Un vieux mâle aux ailes chiffonnées  parlait sévèrement. La terre des Cieux était agitée en ce moment. Le Roi des Démons, les Immondes comme les Parfaits les appellent  a décidé de déclarer la Guerre à leur opposé… Le peuple des ailés avait alors sollicité une formation plus rapide des jeunes. Pas n’importe lesquels, il y avait une catégorie rare d’Anges qui naissaient avec un don particulier. Généralement dans des familles riches transmis de génération en génération.  Pouvoir souvent comparé aux Immondes. Habituellement,  98 % des angelots naissent avec le don absolument banal de guérison ou bien de synthétiser des flèches  à  la manière Cupidon. Mais 2 % de la population voient le jour en étant le possesseur d’un étrange pouvoir. Celui de matérialiser des flammes bleues. «  Oh Lucifer, damnation, fruit du Diable ! » avait-on hurlé la première fois qu’un louveteau avait été capable de créer ce genre de pouvoir. Rejeté, mal aimé, il fut souvent malmené par ses camardes, jusqu’au jour ou des scientifiques décidèrent d’étudier son don d’un peu plus près. Et ce fut la révélation, ce mioche qu’on avait tous méprisé allait rentrer dans l’histoire,  donner naissance à des enfants prodiges qui deviendront la plus grande force de la Cité Céleste. Ce feu si exceptionnel avait le pouvoir de transpercer la carapace solide et autrefois indestructible de leurs ennemis de toujours, les Démons.  Et c’est quelques centaines d’années plus tard, que les Gardiens naquirent.   Au début très peu utilisé, ils étaient les conseillers, les gardes du corps les plus fidèles de la Reine.
Qui aurait-cru que ces bons protecteurs, ces Anges-Gardiens   allaient devenir les principaux piliers de cette guerre sans fin ? Machines de Guerre, dopés avec toutes la médecine du monde   la Reine devenue folle entraine sa Cité au combat. Et c’est ainsi que les rares et jeunes Gardiens qui naissent chaque années  se retrouvent ainsi entrainés au combat dans le dôme de Cristal. Un loup devient combattant à l’âge de 3 ans. Or vu que l’heure était grave, des que l’animal savait marcher, voler et parler  ils subissaient de longs entrainements et des cours stratégiques.

Dans cette petite classe composée majoritairement de garçon, le vieux prof donnait ses cours en appliquant la loi de la haine dans chacun de ses mots, chacun de ses gestes. Devant lui les craies bougeait toute seule pour écrire des signes au tableau qu’aucun humain n’aurait su déchiffrer. Les enfants blancs en face fixaient les symboles avec avidité.

«  Alliez donc la Fourberie à l’Intelligence mes enfants, le Combat n’a pas si mauvais gout, riez de ces Immondes, délectez vous de leurs os qui craquent, ce sont eux qui ont détruit bon nombres de vos ancêtres. Mes petits Gardiens,  nous les Parfait, jouez donc à leur jeu de tromperie, usez de vos expressions faciales, eux qui nous pensent si faibles….Montrer leurs vos larmes avant de planter vos crocs dans leur nuque. Battez vous avec grâce,  nous sommes des combattants mais avant tout des Anges, ils doivent sentir la différence. Inclinez vous devant votre ennemi et poignardez-le dans le dos…Nous userons leurs armes mais nous feront en sorte qu’ils voient la nette différence entre nos deux espèces. Nous seront la plus puissance, nous vaincrons….. A LA REINE  ET AUX ANGES !

Et la classe enchaina en chœur avec un enthousiasme presque effrayant : «  A LA TROMPERIE, AU SANG ET LA VICTOIRE, POUR NOTRE PEUPLE ! AYE » Cependant le vieux loup avait l’ouïe fine. Au fond de la rangée, un petit ange aux yeux cernés de rayures noires se replia sur lui-même lorsqu’i s’avança. Le prof rapprocha alors sa gueule du louveteau si bien que la gamin aurait pu s’évanouir  sur place car l’odeur de la l’haleine du prof rivalisait largement avec celui d’un Immonde.

«  Qu’as-tu dit petit Gardien ? ….Je ne t’ai pas entendu dire ton Salut…. » . Le loupiot ravala tant bien que mal sa salive. Toute la classe s’était retournée vers lui et pendant que le prof avait le dos tourné certains n’hésitaient pas à faire des gestes grossiers en direction du petit mâle en lui lançant des regards moqueurs. Il voulut se cacher entre ses ailes à la pointe bleue mais devant l’air du vieux mâle insistant il n’eut d’autre choix que de lui répondre.

- Haheum j’ai dit…j’ai dit……

Il esquissa un petit sourire nerveux mais ses oreilles plaquées en arrière était signe qu’il était terrorisé.

- Faites l’amour pas la Guerre.

Fou rire général dans la classe  et une grosse tape sur la tête du loupiot qui  faillit s’enfoncer dans le sol tant elle était violente.  Le vieux prof lui tourna alors le dos et lança de sa voix sèche et cassante qu’il employait pour ridiculiser les élèves. En fait non, c’était la voix qu’il employait pour ridiculiser toujours  l’angelot aux ailes bleues.

- Monsieur Aerin, j’exige qu’a la séance de combat,  au lieu de vous battre avec un camarade vous vous battez contre TOUT vos camardes. J’estime que ce sera un très bon entrainement pour faire rentrer dans votre petit crâne que les enchainements de Guerre qu’on vous apprend ne sont pas  destinés « aux cafards ». Oh je me suis trompé de mot, je voulais dire, ne sont pas destinés «  aux Aerin » .

La classe était pliée de rire, un loup avait tellement mal au ventre qu’il dut vomir par terre avant de continuer de rire à gorge déployée. Le petit Aerin, rouge de honte  baissait la tête comme à son habitude. Tout le monde s’attendait à ce qu’il pleure encore….Non, non, il ne pleurait pas ! N’empêche se faire traiter de cafards…c’était si…humiliant…On allait encore le charrier pendant des années avec ça. Etait-il le seul à vouloir vraiment la paix ? L’angelot se mordit la patte pour s’empêcher de pleurer. Chose stupide car la douleur  que ses crocs pointus avaient créé  était plus forte que la souffrance de l’humiliation. Des petites larmes brillantes  s’échappèrent alors des yeux bleus du louveteau qui les essuya alors avec empressement.

_

Oh qu’il était dans le caca d’Immonde. Aujourd’hui c’était la séance de combat. Il allait devoir se battre contre tout ses camardes. Mais il était une buse en combat ! Ses flammes bleues étaient minuscules et il peinait à viser droit. A chaque séance on se retrouvait avec un incendie ou on entendait le prof cramer vivant. Tout ca à cause du « cafard » . Il n’avait jamais aimé développer ses pouvoirs. Il  les trouvait très bien comme ça. En ce moment ils apprenaient à modeler leur feu. A le faire avancer sous forme de flèche, de tête de mort, de boulet de canon..puis en petit cœurs pour les filles. Aerin n’arrivait pas à faire des formes bien viriles, pour bien montrer qu’il était plein de testostérone et qu’il aimait trop la guerre. Non, la seule chose qu’il parvenait à maitriser parfaitement c’était une biche de flamme qu’il faisait avancer gracieusement autour de lui. La première fois qu’il avait fait ça on s’était moqué de lui, depuis il n’osait plus la refaire. Mais c’était la seule chose qu’il connaissait…Le reste il n’y arrivait pas. Comment allait-il se battre contre ses camardes avec quelque chose d’aussi ridicule ? Il se le demandait bien.

Ils étaient tous placés devant lui avec leurs protections d’entrainement  en argent tout cabossé. Aerin croisa le regard des mâles qui se retenaient de rire et il vit avec désespoir que même les filles semblaient très détendues à l’idée de le combattre.  Il était si naze que ça ? Le vieux professeur s’était installé non loin de l’arène, il semblait pour rien au monde vouloir se priver de ce spectacle. Il ne manquait plus que les pop-corn et on aurait pu croire qu’il allait assister à une séance de cinéma.   L’ange qui s’occupait d’entrainer les élèves au combat était un canin faisant aisément les 2m, des cicatrices partout, la mâchoire déplacée dans un angle étrange qui lui donnait l’air d’avoir avalé quelque chose de pas très frais.  Il était désespéré par les capacités médiocres du jeune gardien mais lui il ne punissait pas par insultes, il punissait par tape sur le dos.  

Aerin préférait  largement ce professeur mais aujourd’hui peut être qu’il allait finalement revenir sur son choix. Vu l’enthousiasme que celui-ci avait manifesté lorsque le vieux lui avait annoncé la punition, ce n’était pas gagné pour l’angelot. D’un geste de l’aile il mit les élèves en rangées. Un par un ils allaient passer. Ils n’étaient qu’un petit groupe de 10 composés de 7 mâle et 3 femelles. Le premier avait l’air vraiment très excité. Mais c’était loin d’être le cas du canin blanc qui se faisait littéralement dessus. Comment Diable allait-il s’en sortir ?  Il essayait tant bien que mal de serre les crocs pour empêcher ses dents de claquer et sentit sn ventre se nouer lorsque le prof lança le «  Vas-y ! » .

Visiblement il avait un grand fan de la Planète des Singes devant ses yeux car les flammes bleues qu’il matérialisa  ressemblaient à une armée de singes enragés  qui encerclèrent Aerin. Etre Gardien  ne demandait pas de savoir maitriser son don. Il fallait faire preuve de stratégie pour donner l’assaut à ses flammes.  Et cet ange qui avait regardé beaucoup de films de combat ne semblait pas en manquer, il était vraiment contre un adversaire coriace…. Les flammes l’encerclaient, le mâle aux ailes bleues était obligé  de sans cesse tourner sur lui-même pour guetter la moindre forme qui l’attaquerait.  Son adversaire devant lui semblait s’amuser comme un fou puis brusquement il fit monter ses flammes vers le ciel. Bien évidement, le premier réflexe d’Aerin fut de les suivre du regard.  Mais il se rendit vite bien compte qu’il aurait du s’abstenir. L’ange avait profité que son regard soit autre part pour le percuter de plein fouet.  

Il tomba sur le sol, ses ailes démesurément grandes étalées. L’autre s’appuyait de tout son poids  sur son torse ce qui le mettait dans une position très inconfortable et terriblement gênante, mais l’autre ne semblait pas du tout s’en apercevoir. Que faire ? Il était entrain de se faire massacrer. D’une minute à l’autre il allait se recevoir des flammes bleues en plein de la face et finira aux urgences avec un visage noirci. Il allait être une fois de plus la risée du groupe, et une bonne excuse pour que le vieux prof le traite encore de cafard.  Mais Aerin n’avait pas de force, comparé aux autres il était un gringalet, si il tentait de repousser son adversaire avec ses pattes arrières et avant  il ne ferait que de se fatiguer….Et ses flammes, avait-il pensé  à les invoquer ? Sa biche ne ferait rien d’autre que de décorer sa pitoyable performance lorsqu’il sera carbonisé. Il était bloqué,  il ne pouvait rien faire et juste attendre l’humiliation……Mais c’est quand l’autre appuya sa patte sur les os de son aile que qu’il eut une sorte de révélation. Il avait toujours été bon en vol. Ils ne faisaient pas de cours là-dessus, estimant que c’était la base pour un ange de savoir voler mais Aerin avait des ailes très grandes, peut être trop grande pour son corps cependant….Cependant elles étaient fortes, puissantes, à chaque battement il  avançait plus vite que les autres….              
                                       
Plaqué au sol il se mit à remuer ses longues ailes. Elles étaient libres et c’est alors qu’une idée des plus géniales lui vient à l’esprit. Tel un cocon il les replia autour de l’ange. Enfermés dans une sphère de plumes, l’autre relâcha la pression et c’est dans un battement d’ailes puissant qu’il se souleva de la terre en faisant dégringoler l’autre de son corps. Le petit Aerin était en train de remercier silencieusement ses parents qui lui avait octroyés  cette armure de plumes et gagna rapidement les au delà des cieux. Mais il avait complètement oublié les flammes-singes qui l’attendaient en haut.

«  Merde. »

Et il se prit une flopée des flammes qu’il réussit à esquiver pour certaines sans aucune grâce. Il exécutait des gestes maladroits, ballants mais ne put s’empêcher d’être fier en voyant qu’il s’en était bien sorti. Maintenant qu’il était hors de l’emprise  de son camarde, il fallait qu’il agisse vite car il le voyait déjà  se préparer à voler  vers lui avec sa horde de singe. Alors il ne lui restait plus qu’une chose à faire, il n’avait pas le choix car de là haut il était impuissant. Balancer sa biche de flammes au risque de faire éclater de rire la classe. Il en avait déjà les joues empourprées avant même d’avoir effectué l’action. Avec une facilité déconcertante il la fit apparaitre un peu plus grosse que d’habitude, elle était de la taille d’une boule de bowling. Et il la projeta  ( mentalement ) de toute ses forces contre le mâle blanc….

Et c’est là qu’il manqua de s’étouffer en voyant sa biche changer de trajectoire. Il avait oublié qu’il ne savait pas viser correctement, oh….Il n’eut même pas le temps de se lamenter qu’un «  Badaboum » puissant lui monta aux oreilles. Une fumée âcre s’échappait d’en bas mais il n’arrivait pas à distinguer ce qu’il y avait en dessous de lui. A la fragrance acerbe qui se dégageait du sol ( si on pouvait appeler ça un sol sachant qu’ils vivent sur des nuages )  s’ajoutait une autre particulière qui lui fit papillonner des yeux. Mais qu’avait-il fait…..Il sentit ses membres s’engourdir  et les muscles de ses ailes se relâcher. Oh il ne devait pas tomber, non….Au moment il allait lâcher prise un vent violent dégagea la fumée et le parfum étrange.  Aerin redescendit alors à la vitesse de l’éclair et manqua de s’étouffer   en voyant toute la classe  avachie au sol en train de ronfler paisiblement.  Le prof de combat qui était éveillé applaudissait doucement  et désigna quelque chose du bout de l’aile que l’angelot ne comprenait pas avant de lâcher un petit cri surpris.

Sa flamme biche, au lieu d’aller sur son adversaire avait cramé un bosquet empli de fleurs dont les propriétés étaient….

-….que l’encens qu’elle dégage peut endormir en troupeau de taureau tant son parfum étant consumé est puissant. » finissait-il d’une même voix avec le vieux prof.

Celui-ci le regardait d’ailleurs d’un air sévère  et Aerin ravala lentement sa salive. Il avait réussi son défi mais il avait endormi tout le monde et cramé un bosquet de fleurs puissantes.  Il allait passer un sale quart d’heure.

_

2 ans plus tard.

Aerin se souvenait très bien de ce jour là ou il avait littéralement défoncé toute la classe. Après cet incident, il avait du récurer les  box des éléphants.  ( Car oui, ils avaient des éléphants célestes qui tenaient sur des nuages ) Il y en avait 100 et il avait du dormir pendant une semaine dans les écuries ce ces gros animaux. Mais malgré tout cela, il avait quand même réussi à obtenir quelque chose de bon dans cette petite aventure. Le respect de ses camardes. Bien qu’il soit toujours traité comme un pleurnichard, un maladroit, il n’ était plus considéré comme quelqu’un d’inutile. En fait, la vérité c’est que tout le monde pensait qu’il avait fait exprès  d’envoyer ses flammes  sur le bosquet de plante. On le prenait pour quelqu’un d’ingénieux alors que tout ça était une malheureuse méprise…Il  avait juste mal visé….

A cette pensée l’ange pouffa et reprit son sérieux  en voyant leur Reine arriver. Aujourd’hui, après 2 ans d’apprentissage ils allaient être officiellement des vrais Gardiens. Et demain, ils allaient partir en guerre. Aerin tremblait de tous ses membres en réalité. Il n’avait pas changé de philosophie depuis qu’il était gamin, «  Faites l’amour pas la Guerre » était devenu son slogan favori qu’il prônait partout. Mais malgré sa très grande influence, sa très grande envergure toussote  la Reine nen prit absolument pas compte. C’est ainsi qu’ils avaient prévu de faire une attaque soi disent surprise demain matin à l’aube. Demain ils allaient tous surement mourir. Il  jeta un coup d’œil à ses camardes qui riaient et s’amusait à faire des bruits idiots sous leurs aisselles. Il secoua la tête. Décidément il ne les  comprendrait jamais.

Mais leurs rires furent bien vite interrompus lorsque leur gracieuse Reine  apparut devant le dôme. Les jeunes anges se redressèrent et se mirent à faire la statue. Aerin les imita tant bien que mal et se mit à fixer dans le vide même si il n’y voyait pas l’utilité. C’était mieux de regarder une personne dans les yeux non ?  Par contre ce qu’il voyait de vraiment  pas utile c’était le fait d’afficher un large sourire alors que leur Reine complètement tarée les envoyaient à la morgue demain matin.

Lorsque celle-ci passa  devant les Gardiens en leur remettant la typique clé d’or, elle s’arrêta devant Aerin  et sembla surprise de croiser son regard. En remarquant son air complètement abattu et désespéré elle se mit à lui parler de sa voix de fillette dégénérée et enjouée.

- Mon bon Gardien pourquoi tirez vous donc une si terrible mine ? N’êtes-vous pas heureux de faire parti des Grands ?

Le silence se fut dans l’assemblée et tout le monde avait les yeux rivés sur les deux anges.  On le lui avait jamais dit comment s’adresser à quelqu’un d’important, surtout à sa Reine…Avec les autres on se permettait de mentir, de tromper, de se moquer, alors peut être qu’avec  sa Dirigeante il se devait d’être le plus franc possible ?

- Votre Majesté, je ne comprends pas comment  puis-je être heureux alors que demain ma vie en tant que Gardien s’achèvera dans le sang.

Le silence semblait de plus en plus pesant. La Reine le considéra un long moment et à tout moment Aerin s’attendait à subir sa colère. Puis elle répondit simplement avec toujours cette voix enjouée.

- Alors tu seras heureux, car tu vaincras  pour ton peuple et tu te devras de survivre pour ta Reine car tu m’en auras fait le serment. Lâcha t-elle avec un sourire. Puis doucement, elle décrocha de son propre cou un pendentif avec  une clé d’or semblable aux autres. Sauf que cette fois-ci elle était incrustée de diamants.  Et avec une douceur infinie  elle l’attacha autour de son Gardien .
Puis elle lui tourna dignement le dos et reparti rejoindre sa garde approchée. Puis elle lança par-dessus son épaule.
- Bonne chance mes combattants !

-
Aerin avait chuté.  La bataille avait commencé à l’aube comme prévu, ils étaient venu envahir les Immondes en premier. Et ça été un massacre.  Les Gardiens avaient été dans la première ligne de front  et avait connu les griffes puissantes et les crocs  pointus des Démons avant les autres soldats. Ils s’étaient battus corps et âmes. Le petit Aerin n’arrivait pas à combattre ses adversaires correctement. Tout ce qu’il faisait se résumait  à blesser  et à profiter de la blessure pour s‘échapper et se retrouver face à un autre combattant. Il n’arrivait pas à  tenir un vrai combat en entier, il était une vraie chochotte, un vrai trouillard….

Les larmes embuèrent ses yeux tandis qu’il voyait les siens se faire massacrer à une vitesse impressionnante .Seuls ses camardes Gardiens arrivaient à tenir les Immondes à peu près à distance. Ils étaient les seuls à pouvoir rivaliser avec eux. Tous sauf Aerin….Certes il en avait blessés beaucoup, mais n'en avait pas tué…Rien que cette idée le répugnait. Il revoyait encore avec désespoir sa petite phrase «  Faite l’amour pas la Guerre » s’afficher devant ses yeux. Eh bien ils étaient loin de l’avoir ce foutu amour…

Alors qu’il balançait ses flammes sur des ennemis aléatoires, un coup Immonde plus résistant que les autres se mit à l’assaillir de coups. Hébété, il se retrouva le corps collé à celui de son adversaire dans une position semblable à celle qu’il avait connu 2 ans auparavant.  Mais cette fois-ci il ne parvenait pas à s’envoler, ses ailes étaient abîmées  et il sentait les flammes orange et terriblement brûlantes  se mettre à chauffer sur son ventre. Et par malchance, sans savoir pour quoi Aerin eut la terrible idée de faire revenir les siennes. Etait-il fou ? II courrait à sa perte, il allait juste brûler plus vite, mais qu’est ce qu’il était bête, que Dieu lui pardonne sa bêti…….
 Le noir. La cendres. L’ange n’entendait plus rien. Il se souvenait juste de ses flammes bleues qui accouraient vers lui puis se rapprocher de celles du Démon avant d’exploser littéralement. Il avait la gueule en sang et une profonde coupure sur le ventre. Il ne ressentait même pas la douleur.  Il ne pouvait que être spectateur, ses yeux étaient encore la seule chose qui marchait dans son esprit. Il se voyait passer à travers le sol, des fragments de nuages se disperser puis son poids devenir de plus en plus lourd et le vide sous lui.                                                                                                                                                      Aerin avait chuté.

Chez  les terriens….»


RP d'exemple, pour définir ton niveau : Vraiment besoin ?

Comment est-tu arrivé/e ici ?

Porte-tu, par hasard, un nom ? : Pauline !
Ou bien un pseudo ? : Juste', justepourlesavatars, Hurrine...
T'as un âge ? : 14 ans.
Par où es-tu passé/e pour arriver ici ? : Par Da ^^
L'ambiance te plaît ? : Ouiiiiiiii
Autre chose à dire ? : J'espère que ce forum restera longtemps car je ne me suis pas faite chier à faire une inscription de trois kilomètres de longs pour abandonner mon personnage dans deux jours 8D
Les codes du règlement : Les lapins  domineront la chatbox et je valide les codes par moi même Cool


Dernière édition par Aerin le Lun 4 Mai - 18:47, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Aerin, l'Ange qui a chuté du Ciel.   Lun 4 Mai - 18:23

En fait je comprends pas; les errants sont ceux qui sont trop violents pour tenir dans une meute; mais Aerin est un ange ?
Revenir en haut Aller en bas
Aerin
Admin


Messages : 20
Messages de RP : 20
Date d'inscription : 26/04/2015
Age : 17
Localisation : Quelque part :huhu:

Votre loup
Rang :: Oméga
Histoire:
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Aerin, l'Ange qui a chuté du Ciel.   Lun 4 Mai - 18:38

Hein, les Errants sont tous violents ? Mais c'est débile :')
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Aerin, l'Ange qui a chuté du Ciel.   Lun 4 Mai - 18:46

En fait, je suis pas vraiment sure @.@
Revenir en haut Aller en bas
Aerin
Admin


Messages : 20
Messages de RP : 20
Date d'inscription : 26/04/2015
Age : 17
Localisation : Quelque part :huhu:

Votre loup
Rang :: Oméga
Histoire:
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Aerin, l'Ange qui a chuté du Ciel.   Lun 4 Mai - 18:47

En tout cas j'ai finis, puis-je avoir votre approbation XD ?
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Invité
Invité



MessageSujet: Re: Aerin, l'Ange qui a chuté du Ciel.   Lun 4 Mai - 18:51

Je n'en ai pas les pouvoiirs! Enfin si, mais ce sont à Kee et Wiwi de le faire (;
Revenir en haut Aller en bas
Akasan
Fonda psychopathe chevaucheuse de lama :3
avatar

Messages : 99
Messages de RP : 70
Date d'inscription : 24/04/2015
Age : 14
Localisation : Moi ? Sur la Montagne des Rois avec une baguette d'or à la main e_e

Votre loup
Rang :: Alpha
Histoire:
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Aerin, l'Ange qui a chuté du Ciel.   Dim 10 Mai - 16:30

Ta fiche n'est pas validée, car nous ne t'avons pas demandé de te recenser. Je te demande donc de le faire ici.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur http://eveninglightrpg.forumactif.org
Aerin
Admin


Messages : 20
Messages de RP : 20
Date d'inscription : 26/04/2015
Age : 17
Localisation : Quelque part :huhu:

Votre loup
Rang :: Oméga
Histoire:
Pouvoirs:

MessageSujet: Re: Aerin, l'Ange qui a chuté du Ciel.   Dim 10 Mai - 17:14

C'est fait Wink
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Aerin, l'Ange qui a chuté du Ciel.   

Revenir en haut Aller en bas
 
Aerin, l'Ange qui a chuté du Ciel.
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Quand le soleil illumine ton visage et que tu ressembles à une ange tombée du ciel
» Un ange tombé du ciel ? Soft Fury présentation
» Un ange tombé du ciel
» Un ange descendu du ciel ❧
» Ange gardien

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Evening light  :: Incarnations :: Vos personnages :: Inscriptions :: Errants :: Validées-
Sauter vers: